Rihanna
Rihanna

Rihanna accusée de blasphème, sa marque boycottée

Lors de la présentation de sa nouvelle collection Savage & Fenty, Rihanna a été accusée de blasphème par les internautes. La star de la pop a via les réseaux sociaux, a tenue à présenter ses excuses à ses fans ainsi qu’à la communauté musulmane.

Selon les internautes, la chanson de fond du défilé était un « hadith » extrait du Coran. Après le livre saint qu’est le Coran, les Hadiths sont considérés comme certains des textes religieux les plus importants pour les musulmans. Le verset arabe utilisé dans la chanson fait partie d’un hadith sur le jour du jugement dernier. Chose que Rihanna a confirmé avant de présenter des excuses.

«Je tiens à remercier la communauté musulmane pour avoir signalé un énorme oubli qui était non intentionnel et offensant lors de notre show. Je ne tolère aucun manque de respect envers Dieu ou aucune religion et donc l’utilisation du son était irresponsable ».

A-t-elle conclu

Une sortie de Rihanna qui aura porté des fruits, car depuis cette sortie médiatique de Rihanna, les appels au boycott de sa musique et sa marque ont cessé. C’est de loin un avertissement pour tout autre artiste qui ternira l’image d’une quelconque religion dans ses œuvres.

Add New Playlist