Reniss, une villageoise qui s’assume

Reniss, toujours aussi extravagante, traditionnelle, originale s’il le faut. Elle est restée égale à elle-même depuis lors.
La coiffure qu’elle arbore n’est pas passée inaperçue sur la toile. Rentrée dans le contemporain, Reniss nous fait (re)vivre une coiffure traditionnelle des femmes d’Afrique de l’ouest ( Mali, guinée Conakry, Burkina-faso).

Un style « Fulani » qui lui colle à perfection. Elle a toutes les allures et les beautés qui la singularisent à ce peuple. Il faut s’en féliciter.

Reniss, une villageoise qui s’assume

Reniss, la protégée de l’artiste Jovi, boss du label New-Bell Music, vient de publier il y a quelques heures la pochette de son prochain album intitulé « NZO » qui sortira le 01er Mai prochain.

Joint par téléphone, son équipe n’a pas jugé utile de donner plus d’information sur l’avenir de la carrière de l’auteure du titre à succès « Dans la Sauce » et de la sortie d’album.

Une fois de plus, Reniss nous plonge dans la culture africaine par le biais de son look. À chaque sortie, on se souvient en 2015, elle nous balade dans un univers traditionnel bois permettant de (re)découvrir et savoir de quoi elle s’inspire et d’où source elle tire ses inspirations. Une réelle ambassadrice de la beauté africaine.

Comment trouvez-vous Reniss dans le modèle Fulani ?

Add New Playlist