Facebook au secours des artistes africains.
Facebook au secours des artistes africains.

Facebook au secours des artistes africains.

Facebook vole au secours des artistes africains depuis la propagation de la pandémie Coronavirus (Covid19). Une maladie qui impose une nouvelle manière de vivre et un nouveau comportement social à l’ordre mondial. 

Les activités sont pour la plupart aux arrêts et les artistes quand à eux se sont trouvés comme méthode pour aguicher et maintenir leur public les sessions Live Facebook et Instagram. 

Une activité qui permet bon gré mal gré d’être proche de son audience pour ceux qui l’ont compris. 

Cette activité très prisée en cette période de confinement est un atout majeur pour se faire de l’audience. D’en conquérir davantage. Des médias culturels, à l’instar de Yaamood ont eu le sens de mettre à profit ce temps latent.

On se pose la question de savoir à quand la fin de ce confinement et les moyens pour davantage rentabiliser pour ceux qui s’y prêtent. Le public afflue à grand nombre sur des pages populaires des artistes comme Richard Bona entre autres, qui pour lui est une expérience nouvelle pour un artiste de son acabit.

On se souvient que l’artiste Koffi Olomidé nous a également gratifié d’un concert live facebook pendant sa résidence surveillée.

Facebook au secours des artistes africains. MoodMagz
Facebook au secours des artistes africains.

On va saluer la promptitude de ces médias qui de plus en plus donne l’occasion aux artistes et Deejays africains de s’offrir à ce jeu. 

En attendant, Restons confinés et appliquons les mesures barrières pour barrer la route au Covid19. 

Et vous, quelle activité avez-vous mis sur pied en cette période de confinement ?

Add New Playlist